fbpx

Les investissements sur les supports digitaux dépassent ceux des médias traditionnels en 2020 et progresseront encore en 2021

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
ipg-mediabrands

Magna (IPG Mediabrands) prévoit une reprise de +9,5% pour le marché publicitaire français en 2021 après une régression maîtrisée à -7,2% en 2020. En 2021, les investissements publicitaires seraient donc supérieurs à ceux de 2019 (+1,7%) grâce à une percée du numérique de +16,9% entre 2019 et 2021. Ce levier représenterait 55% des investissements totaux en 2020, soit +7pts par rapport à 2019.

Selon ces prévisions pour la France en 2021, la radio ne devrait pas arriver à récupérer son niveau de chiffre d’affaires de 2019. Une prévision pessimiste pour la radio selon moi car quelques stations locales ont déjà réussi à atteindre leur niveau de 2019 à mi-décembre.

 

nl2376-entete-magna

 

 

Mediabrands estime que la publicité extérieure sera l’un des médias à rebondir fortement en 2021 (+18,4%) et le seul des grands médias traditionnels à retrouver pleinement son niveau de recettes d’avant la crise dans les quatre ou cinq prochaines années grâce aux grands événements sportifs de 2021 (Euro, Jeux Olympiques de Tokyo), 2022 (Coupe du monde de football) et 2024 (Jeux Olympiques de Paris). Dans le monde, le total des recettes publicitaires mondiales (linéaire + numérique) diminue de 25 Md$ en 2020 (-4,2%), soit une baisse légèrement moins importante que prévu en juin (-7,2%).

 

https://www.cbnews.fr/etudes/image-marche-publicitaire-francais-72-2020-95-2021-magna-57072