fbpx

Comment l’IA va transformer l’industrie du podcast ? La vision de Maxime Piquette, CEO d’Ausha.

Entrepreneur depuis plus de 10 ans dans les technologies de l’audio digital et CEO d’Ausha, Maxime Piquette partage sa vision sur la transformation de l’industrie du podcast et plus globalement sur la création de tous types de contenus par l’arrivée des Intelligences Artificielles. Il partage aussi sa volonté d’intégrer de plus en plus l’IA dans les innovations Ausha à venir.

Maxime Piquette CEO et Co-Fondateur d’Ausha

 

Maxime Piquette : « Déjà très présente, l’IA va considérablement changer la production et la promotion des podcasts.  Comme toute rupture technologique, un certain nombre d’observateurs partagent leurs inquiétudes, d’autres y voient de nouvelles opportunités à saisir. Je fais définitivement partie de cette seconde catégorie. Je crois que l’IA peut devenir une réelle aide pour les créateurs de contenu. Aussi, je vous livre ici ma vision sur comment l’IA va transformer l’industrie du podcast et comment nous voyons l’avenir d’Ausha à travers ce nouveau paradigme« .

L’utilisation de voix de synthèse est déjà une réalité

Selon le patron d’Ausha, la majorité des médias produiront demain leur contenu grâce aux IAs, à l’instar des webradios et télévisions qui utilisent déjà la technologie aujourd’hui. « J’imagine aussi que certains podcasts indépendants seront entièrement générés via une IA, mais à mon sens cela restera plus marginal. Le podcast est un média apprécié pour sa sincérité et sa proximité avec le podcasteur, je crois que cette authenticité est encore essentielle pour les auditeurs aujourd’hui. »

Si les technologies actuelles de text-to-speech manquent encore beaucoup « d’humanité ». Maxime pense qu’il n’est qu’une question de temps avant que les IA soient capables d’imiter parfaitement nos émotions.

Ce n’est pas à la fin du journalisme, par contre les voix off…

Concernant l’impact de l’IA sur les différents métiers de la communication, Maxime  pense qu’on aura toujours besoin de journalistes. »  L‘époque où les journalistes traitaient leur sujet puis produisaient des contenus audios sera bientôt révolue. Les IAs s’occuperont de la seconde partie. »

Reconnaissant que l’IA est à la fois « impressionnant, un poil inquiétant et que ça soulève des questions éthiques » Maxime n’aborde cependant pas dans son manifeste le sort des voix off et des comédiens… Il préfère souligner les nouvelles fonctionnalités qui simplifieront et amélioreront la qualité de l’enregistrement et du montage des podcasts. « Ces avancées vont assurément avoir un impact considérable sur la croissance de la création de nouveaux podcasts. » Il est clair qu’une augmentation spectaculaire de la production de podcasts ne peut qu’arranger ses affaires ! Quand à la qualité finale de toutes ces nouvelles productions, seul l’avenir nous éclairera.

L’IA au coeur de la roadmap d’Ausha

Son article, publié sur Linkedin, se termine avec une présentation des innovations et investissements qui permettront à Ausha d’intégrer l’IA : génération de métadonnées, transcription des épisodes, publications automatiques sur les réseaux sociaux, collecte et exploitation des datas…

 

Ce n’est pas un combat entre l’Homme et l’IA, mais une collaboration.

Maxime Piquette reconnait que « l’Intelligence Artificielle, comme toute rupture technologique, apporte son lot de risques et de défis. C’est à nous d’apprendre à l’utiliser au mieux de façon éthique et responsable. Elle va devenir une aide précieuse pour les podcasteurs et rendre la création de podcast beaucoup plus simple et rapide.« 

 

Le manifeste de Maxime Piquette intitulé « Comment l’IA va transformer l’industrie du podcast ? » est accessible en intégralité  ICI.